Conditions de travail, QVT

Projet d’accord-cadre sur la qualité de vie au travail QVT

Seules la CFE-CGC, la CFDT, la CFTC, l’UNSA et la FA-FP ont exprimé leur intention de signer l’accord. Les syndicats contestataires ne critiquent pas le texte lui même, mais protestent ainsi contre le gel du point d’indice depuis 2010 et les suppressions de postes !

11 mars 2015

Destiné à compléter les textes sur la santé et la sécurité au travail, l’égalité professionnelle hommes-femmes et la prévention des risques psycho-sociaux, le "projet d’accord-cadre sur la qualité de vie au travail dans la fonction publique" est rejeté par la CGT, FO, FSU et Solidaires.

Les représentatifs de la fonction publique avaient jusqu’au 20 février 2015 pour indiquer au ministère de la Décentralisation et de la Fonction publique s’ils acceptaient de signer le "projet d’accord-cadre sur la qualité de vie au travail" (QVT) commun à chacun des trois versants de la fonction publique.

Seules la CFE-CGC, la CFDT, la CFTC, l’UNSA et la FA-FP ont exprimé leur intention de signer le document. Les 4 autres syndicats représentant 56% des voix, l’accord n’est pas majoritaire et ne peut donc se faire. Les syndicats contestataires ne critiquent pas le texte lui même, mais protestent ainsi contre le gel du point d’indice depuis 2010 et les suppressions de postes !

Encore une avancée sociale de bloquée par l’absolutisme de syndicats contestataires...

Avec ces nouvelles règles de "dialogue social" le protocole sur les 35h n’aurait pas pu être signé en 2002, et nous serions toujours aux 39h du fait ce ceux qui sont toujours contre tout, et ne signent jamais rien...

Le texte proposé à la signature est en téléchargement ci-dessous :

Document(s) joint(s) à l'article

projet accord cadre QVT (347.8 ko)

Partager l'info



 


toute l’Actualité