Santé publique

Recherche en santé publique : répondez à l’enquête !

Le Président du Haut Conseil de Santé Publique HCSP vous invite à répondre à une enquête. La réponse au questionnaire est aisée et ne mérite que quelques minutes.

24 mai 2009

Le Haut conseil de la santé publique (HCSP) a été sollicité pour aider le ministère de la Santé dans la définition des orientations du ministère en termes de recherche biomédicale et en santé.

Les compétences du HCSP ne couvrant pas l’ensemble du champ, j’ai décidé de limiter notre exploration à la recherche en santé publique ; on peut schématiquement y distinguer deux axes :
- une recherche de nature méthodologique (modèles mathématiques ou biostatistiques, recherches en sciences humaines et sociales, mesures de qualité de vie, ....)
- une recherche appliquée pour répondre à des questions de santé publique que chacun d’entre nous (acteurs de santé, décideurs, ...) se pose dans sa pratique et qui ne peuvent trouver de réponse que dans le développement d’études ou de recherches.

Par exemple si on avait déterminé comme importante la question "Y-a-t-il un risque d’augmentation des cancers à l’utilisation des téléphones portables ?" la réponse par la recherche aurait pu être "une étude épidémiologique de grande ampleur, sur un temps suffisant en lien avec les registres du cancer".

Un autre exemple pourrait être le suivant, s’agissant de la question "Faut-il mettre en place un dépistage néonatal systématique de toutes les maladies métaboliques que l’on sait diagnostiquer par spectrométrie de masse ?" la réponse en termes de recherche pourrait être "une étude qualitative de l’acceptabilité d’une telle mesure" ou "une étude d’acceptabilité couplée à une étude médico-économique".

J’ai sollicité l’appui de l’ISPED (Université de Bordeaux 2) pour m’aider dans le recueil de ces questionnaires grâce à un site Internet spécifique sur lequel vous pourrez apporter votre réponse. Je vous propose de faire circuler ce message (et court questionnaire joint) aux personnes qui dans votre structure seraient susceptibles d’y répondre et de nous faire part des quelques questions essentielles qu’elles se posent dans leur pratique.

La réponse au questionnaire est aisée et ne mérite que quelques minutes. C’est la raison pour laquelle je me permets de solliciter leur réponse aussitôt que possible (au plus tard le 30 avril 2009).

Ce questionnaire comprend quelques questions obligatoires et une facultative concernant l’adresse électronique. C’est à cette adresse que nous pourrions envoyer aux participants le résultat de ce ‘sondage’.

Activez ce lien : pour accéder au questionnaire

En vous remerciant de l’aide que vous voudrez bien nous apporter.

Avec mes sentiments les meilleurs,

Roger SALAMON Président du Haut Conseil de Santé Publique HCSP

Partager l'info



 


toute l’Actualité