Newsletter

Référentiel de formation et contribution au plan d’économies !

15 avril 2009

Derrière les effets d’annonce "licence" et "catégorie A", la réalité du nouveau référentiel de formation prévu pour la rentrée de septembre 2009 débouche sur de grosses économies, avec la réduction du temps de formation de 38 mois à 34 mois.

Sachant que les quotas sont à 30.000 étudiants par an, et que l’on doit avoir au moins 1 formateur pour 20 étudiants, combien de postes de cadres formateurs le ministère va-t il économiser chaque année en réduisant la durée de formation de 38 à 34 mois ? 1.500 mensualités (30.000 : 20) multipliées par 4 (38-34) donc 6.000 salaires mensuels, soit 500 postes de cadres formateurs par promotion ! (6.000 : 12 mois par an)

Sachant que 15 % des 30.000 étudiants sont en promotion professionnelle, le ministère va économiser également chaque année : 4.500 salaires mensuels multipliées par 4 donc 18.000 mensualités, soit 1.500 postes d’aides soignants ou d’ASH !

Non seulement on économise quatre mois de formation de 30.000 étudiants par an, mais en plus cette "main d’oeuvre" arrivera sur le marché du travail fin juin au lieu de novembre, ce qui permettre de répondre en partie à la pénurie estivale (la moitié des IDE hospitalières partent à la retraite d’ici 2015, avec un pic en 2012 selon l’Observatoire National de l’Emploi et des Métiers).

Cette baisse du temps de formation va à l’encontre du sens de l’Histoire. Pour tenir compte de l’évolution des compétences, le temps de formation a toujours augmenté : 22 mois en 1961, 28 mois en 1972, 33 mois en 1979, et 38 mois en 1992.

Cette baisse va à l’encontre des recommandations européennes alors que déjà cinq pays ont des études universitaires en quatre ans (Bulgarie, Espagne, Portugal, Grande Bretagne et Pays Bas), un sixième est à 3,5 ans (Danemark), et que 20 autres pays de l’union Européenne ont une formation universitaire en trois ans, avec une vrai filière en sciences infirmières, et non une simple reconnaissance de niveau (grade) au travers d’une "convention" entre IFSI et Universités.

Voulons nous que la France ait les IDE les moins formées d’Europe ?

Pour que notre reconnaissance universitaire soit réelle, signez et faites signer la pétition à l’appel de 20 organisations nationales : cliquer ici

Etalement, montant, effet sur la retraite : tout dépendra de la mobilisation des infirmières lors des futures négociations salariales.

Détails dans les articles :

Revalorisation des infirmières : négociations en juin 2009

Infirmières en catégorie A de la fonction publique

Partager l'info



 


toute l’Actualité