Retraite et protection sociale

Retraite à taux plein au régime général

8 septembre 2016
retraite infirmière

Une pension de retraite à taux plein est une pension qui ne subit aucune décote.

La formule de calcul de la pension de retraite du régime général est la suivante : salaire annuel moyen x taux plein ou minoré d’une décote x durée d’assurance au régime général/durée d’assurance maximum + surcote éventuelle.

Bénéficie du taux plein, un salarié qui prend sa retraite :
- en justifiant, à sa date de départ, du nombre de trimestres d’assurance exigé pour bénéficier d’une retraite à taux plein. Ce nombre varie selon l’année de naissance, de 163 trimestres (40 ans et 9 mois) pour les personnes nées en 1951, à 172 trimestres (43 ans) pour les personnes nées à partir de 1973 ;
- ou bien, s’il ne justifie pas de ce nombre de trimestres, en attendant un âge plus tardif que l’âge légal de départ. Cet âge est appelé « âge de départ à taux plein automatique » et varie selon l’année de naissance, de 65 ans pour les personnes nées en 1951, à 67 ans pour les personnes nées à partir de 1955.

Ainsi, par exemple, une personne née en 1953 peut bénéficier, en 2016, d’une retraite à taux plein si elle justifie de 165 trimestres d’assurance (41 ans et 3 mois). À défaut, elle pourra bénéficier d’une retraite à taux plein, quel que soit son nombre de trimestres d’assurance, lorsqu’elle aura 66 ans et 2 mois (en 2019 ou 2020 selon son mois de naissance).

Lorsqu’une personne décide de partir à la retraite sans justifier de l’une de ces deux conditions de durée d’assurance ou d’âge, une décote est appliquée sur le montant de sa pension de retraite qui varie en fonction notamment du nombre de trimestres manquant pour bénéficier d’une pension à taux plein.

Attention : une retraite à taux plein est une pension sans décote, mais le montant de la pension varie selon la durée d’assurance.

Préparer sa demande de retraite

À 55 ans, l’Assurance retraite vous proposent de rencontrer un conseiller pour réaliser un entretien information retraite gratuit et personnalisé. Au cours de cet entretien, votre estimation indicative globale vous est commentée et les modalités de poursuite de votre activité vous sont expliquées. Un calcul indicatif du montant de votre retraite est également réalisé avec vous.

Important : Pour ne pas perdre le bénéfice de votre dernier trimestre de cotisations, préférez fixer comme point de départ le premier jour de l’un des trimestres civils : 1er janvier, 1er avril, 1er juillet, 1er octobre.

Pour plus de détails : http://www.info-retraite.fr/

Partager l'info



 


toute l’Actualité