Salaires en fonction publique

Revalorisation salariale FPH : rejet du droit d’option

Seulement une infirmière sur trois a accepté de passer en catégorie A de la Fonction Publique Hospitalière, du fait de l’incidence sur la retraite !

15 avril 2011

La réponse des infirmières au droit d’option entre un meilleur salaire avec une moins bonne retraire, ou un maintien en catégorie active est clair. Au vu des résultats collectés par les équipes du SNPI CFE-CGC dans nombre de CHU ou CH de la fonction publique hospitalière :
- une infirmière sur trois a fait le choix de la catégorie A (principalement les jeunes diplômées)
- une infirmière sur trois a fait le choix de rester en catégorie B, de manière à partir en retraite entre 55 et 57 ans (principalement les plus de 50 ans)
- une infirmière sur trois n’a même pas jugé utile de faire son choix dans ce jeu de dupes, et donc restera par défaut en catégorie B

Nous aurons donc désormais dans les hôpitaux publics trois statuts différents pour des infirmières qui assureront les mêmes fonctions :
- les infirmières recrutées depuis le 1er décembre 2010, qui sont en catégorie A avec retraite à 62 ans
- les infirmières recrutées avant décembre 2010, qui ont fait le choix de la catégorie A, et partiront en retraite à 60 ans
- les infirmières recrutées avant décembre 2010, qui sont restées en catégorie B, avec donc un traitement moins élevé, mais qui partiront en retraite entre 55 et 57 ans.

Depuis 1979, lorsque les études d’infirmières sont passées en trois ans, les professionnelles revendiquaient la reconnaissance du niveau bac + 3. Avec son chantage à la retraite, le Gouvernement a dévoyé le passage en catégorie A, ce qui a entrainé un tel rejet des professionnelles, dont la pénibilité de l’exercice est un fait objectif attesté par de nombreux indicateurs (taux d’invalidité, mortalité précoce des retraitées).

Que vous exerciez dans le public ou le privé, beaucoup d’entre-vous se posent des questions sur la revalorisation salariale progressive (de décembre 2010 à juillet 2015) des professionnels infirmiers de la fonction publique hospitalière : nous avons rassemblé dans divers articles les principales questions que vous nous posez au travers du site internet ou sur le terrain, sur le droit d’option des IDE de la FPH : http://www.syndicat-infirmier.com/R...

D’ici 2012, cette revalorisation devrait suivre dans les autres fonctions publiques, puis progressivement dans les établissements non lucratifs. La loi de l’offre et la demande sur une profession en situation de pénurie aura aussi des effets dans les cliniques privées.

Les infirmières spécialisées et les cadres infirmiers auront un droit d’option au premier semestre 2012 pour un effet salarial en juillet 2012.

Partager l'info



 


toute l’Actualité