Droits des personnes soignées

SUISSE : qualité et la sécurité des patients en point de mire

22 septembre 2013

Berne, 20.09.2013 - Où et comment améliorer la qualité des soins médicaux et la sécurité des patients ? Pour répondre à ces questions, plus de 250 experts se sont réunis lors de la journée consacrée à la mise en œuvre de la stratégie fédérale en matière de qualité.

En 2009, le Conseil fédéral a approuvé la stratégie fédérale en matière de qualité dans le système de santé et, deux ans plus tard, le rapport sur la concrétisation de cette stratégie. Il a ainsi défini les bases guidant l’action de la Confédération dans les domaines de la qualité et de la sécurité des patients (www.swiss-q.admin.ch). La mise en œuvre de la stratégie est une des priorités du Conseil fédéral dans le cadre du programme de Santé2020.

Différents experts suisses et étrangers se sont rencontrés au « Jour Qualité », organisé le mercredi 20 septembre par l’Office fédéral de la santé publique (OFSP). Ils ont mis en lumière les domaines où il est nécessaire d’agir pour réduire le nombre d’accidents médicaux et améliorer la qualité ainsi que la sécurité des patients au moyen de mesures concrètes. A cette occasion, divers projets pratiques ont été présentés, parmi lesquels un programme romand visant à accroître la sécurité lors de l’utilisation des médicaments et un programme national danois pour augmenter la sécurité des patients.

Des représentants de la Confédération, des cantons, du Parlement et des organisations de patients se sont réunis autour d’une table ronde pour discuter d’un institut de la qualité.

Enfin, la ministre autrichienne de la santé a expliqué comment les indicateurs de qualité « taux de mortalité » et « nombre de cas » sont utilisés dans les hôpitaux de son pays. Les évaluations par les pairs (« peer reviews »), soit les discussions des possibilités d’amélioration entre confrères, constituent des outils importants pour améliorer la qualité.

Indicateurs de qualité des hôpitaux suisses de soins aigus 2011

L’OFSP présente la cinquième édition des indicateurs de qualité des hôpitaux suisses de soins aigus. Cette publication présente le nombre de cas, le taux de mortalité et divers pourcentages pour 168 hôpitaux. Les indicateurs portent sur 41 pathologies et traitements, (p. ex., infarctus du myocarde, accident vasculaire cérébral, pneumonie, remplacement de l’articulation d’une hanche ou d’un genou). Ainsi, 42 % de tous les cas traités dans les hôpitaux suisses sont recensés dans un indicateur.

Le nombre de cas indique le niveau d’expérience dont dispose un hôpital pour le traitement d’une maladie donnée. Les divers pourcentages, p. ex., la proportion de césariennes par rapport à l’ensemble des naissances, fournissent des informations plus détaillées sur les pratiques de chaque hôpital. Le taux de mortalité constitue une donnée importante pour analyser les processus hospitaliers de manière approfondie et les optimiser. Il est ajusté en tenant compte des facteurs de l’âge et du sexe.

La page www.bag.admin.ch/qiss permet de consulter les indicateurs de chaque hôpital de soins aigus. Les internautes peuvent, en outre, comparer parallèlement trois indicateurs et trois hôpitaux.

Adresse pour l’envoi de questions : Office fédéral de la santé publique, section Communication, tél. 031 322 95 05, media@bag.admin.ch

Partager l'info



 


toute l’Actualité