Droits des personnes soignées

Soins palliatifs : mensonges ministériels !

19 août 2010

La ministre de la santé a présenté mercredi 17 juin 2009 en conseil des ministres une communication sur la mise en oeuvre du "programme de développement des soins palliatifs" annoncé il y a un an par Nicolas Sarkozy.

Roselyne Bachelot a souligné que le développement d’une "véritable culture palliative" se poursuivait. Les formations des personnels paramédicaux "ont été adaptées pour mieux intégrer la dimension palliative et il en sera bientôt de même pour les études de médecine", a-t-elle précisé.

La Ministre n’a pas du voir le nouveau programme de formation en IFSI, dans la mesure où l’enseignement des soins palliatifs y est particulièrement limité : une seule et unique unité d’enseignement (UE 4.7 "Soins palliatifs et fin de vie") au 5ème semestre, soit seulement 10h de cours et 20h de Travaux Dirigés !

C’est en vain que nous avons réclamé à toutes les réunions de concertation sur ce nouveau programme un renforcement des soins palliatifs : à chaque fois la DHOS nous répondait que c’était bien suffisant ! Alors que les perspectives démographiques exigent au contraire un renforcement de ces compétences.

Pire, dans le cadre des "mesures de compensations entre UE", il n’est même pas indispensable d’au moins avoir la moyenne à cette UE qui ne représente que 2 ECTS sur les 180 de la Licence ! C’est dire l’importance que lui accorde le ministère ! Nous avons proposé de supprimer cette compensation. Cet amendement CFE-CGC a été rejeté lors du Haut Conseil des Professions Paramédicales du 29 avril !

Partager l'info



 


toute l’Actualité