Inf Education Nationale

Standards de pratique pour l’infirmière en santé scolaire

Document de l’Ordre des infirmiers du Québec : Un engagement pour la réussite éducative des jeunes

5 avril 2014

Ces standards de pratique situent l’intervention de l’infirmière en milieu scolaire dans l’univers complexe qui allie les exigences du réseau de la santé et du réseau de l’éducation. Axés sur la réussite éducative des jeunes, ils font ressortir les activités professionnelles de l’infirmière tout en insistant sur les partenariats essentiels à développer avec les diverses instances du milieu scolaire.

Ce document énonce huit standards de pratique répartis à l’intérieur de quatre domaines essentiels :
- la promotion de la santé ;
- la prévention et la protection de la santé ;
- le maintien et le rétablissement de la santé ;
- la qualité des services professionnels.

En complément au volet professionnel, une section spécifique traite des aspects juridiques reliés à la confidentialité et au secret professionnel.

Les standards de pratique constituent un cadre de référence incontournable pour les infirmières en santé scolaire. Ils fournissent aussi aux diverses instances administratives et professionnelles des points d’ancrage essentiels pour prendre les décisions nécessaires afin de soutenir l’action de ces infirmières dans les écoles.

Les infirmières en santé scolaire travaillent dans cet univers complexe. Lors de leurs interventions dans les écoles, elles doivent faire reconnaître la juste place de la santé des jeunes dans un milieu dont la mission première est axée sur la réussite éducative.

Comme professionnelles de la santé, elles apportent une contribution et une expertise particulière auprès des jeunes et de leurs parents, des enseignants, des autres professionnels, de la direction de l’école et des divers groupes communautaires. Elles sont impliquées, tant sur le plan de la promotion de la santé, de la prévention et de la protection de la santé que sur celui du maintien et du rétablissement de la santé.

Pour remplir leur mandat dans les écoles, les infirmières doivent souvent composer avec des limites imposées : un temps de présence restreint, un grand nombre de jeunes, et même d’écoles, et un territoire plus ou moins vaste à couvrir. Or, le temps de présence dans les écoles constitue un des facteurs essentiels pour créer un lien de confiance avec les jeunes et établir des partenariats efficaces avec le milieu scolaire.

De plus, les infirmières doivent parfois exercer dans des conditions qui ne répondent pas toujours aux normes professionnelles minimales requises pour offrir des soins et services infirmiers de qualité. Elles sont aussi appelées à répondre à des demandes conflictuelles qui peuvent avoir des incidences à portée juridique.

1) La promotion de la santé

L’infirmière collabore à l’implantation d’une approche de promotion de la santé en milieu scolaire. Elle apporte son expertise lors de l’élaboration du profil de santé de l’école, s’implique lors de la planification des actions de promotion de la santé dans l’école et participe à leur application ainsi qu’à leur évaluation.

2) L’éducation à la santé

L’infirmière facilite l’intégration de l’éducation à la santé à l’intérieur du curriculum scolaire. Elle réalise diverses activités d’éducation à la santé auprès des jeunes, en concertation avec les intervenants du milieu scolaire.

3) Le contrôle des maladies infectieuses et parasitaires

L’infirmière prend les moyens pour assurer le contrôle des maladies infectieuses et parasitaires, en partenariat avec le milieu scolaire, recommande des stratégies préventives et participe à leur mise en oeuvre. Elle applique notamment les protocoles d’immunisation et de traitement de la pédiculose à l’école.

4) Les services préventifs individuels

L’infirmière offre des services préventifs individuels en milieu scolaire et répond aux demandes de consultation de santé. Elle procède au dépistage de problèmes de santé et assure le suivi nécessaire dans des situations cliniques, telles que le dépistage des infections transmissibles sexuellement et par le sang, la contraception hormonale et la prévention du suicide.

5) Les problèmes de santé courants ou ponctuels

L’infirmière collabore avec la direction de l’école pour assurer une réponse adéquate et sécuritaire aux jeunes qui présentent des problèmes de santé courants et ponctuels. Elle fait la promotion des protocoles de premiers soins et de premiers secours et voit notamment à l’application des règles de soins infirmiers et des plans d’intervention d’urgence individualisés. Elle procède à une évaluation de santé des jeunes lorsque la situation l’exige et dispense les soins requis, le cas échéant. 6) Les problèmes de santé complexes ou chroniques

L’infirmière planifie les soins requis par un jeune qui présente des problèmes de santé chroniques ou complexes. Elle évalue les besoins du jeune, élabore un plan d’intervention (santé) et détermine les activités de soins infirmiers qui peuvent être effectuées par le personnel scolaire. Par la suite, l’infirmière coordonne les soins infirmiers. Elle participe à l’élaboration du plan de services individualisé (PSI) du jeune, en collaboration avec le milieu scolaire, voit à l’encadrement des activités de soins infirmiers et assure le suivi clinique approprié.

7) La documentation des soins et services

L’infirmière constitue et tient à jour les dossiers et registres qui reflètent ses activités professionnelles. Elle documente ses interventions auprès du milieu scolaire dans le dossier général de santé de chacune des écoles. Elle inscrit ses interventions ponctuelles individuelles dans un registre prévu à cette fin. Pour chacun des jeunes qui nécessite un suivi clinique particulier, elle tient un dossier de santé individualisé.

8) la qualité et la sécurité des services

L’infirmière adopte une approche d’amélioration continue de la qualité des services et l’applique à sa relation avec la clientèle, aux exigences d’organisation de son service et au développement de sa pratique professionnelle.

Conclusion

Les Standards de pratique pour l’infirmière en santé scolaire mettent de l’avant la contribution essentielle des infirmières et le leadership qu’elles assument dans leur domaine de pratique. Ils font ressortir leur rôle d’agent de changement, de consultante et de conseillère, et ils intègrent, dans une vision globale, l’ensemble de ses activités professionnelles.

Ils constituent un soutien à la pratique clinique et fournissent des balises d’application concrètes dans un champ de pratique dont la réalité est complexe. Ils énoncent diverses conditions requises pour promouvoir la qualité et l’efficience des soins et services infirmiers dans les écoles, dans une perspective d’amélioration continue.

Ces standards de pratique se veulent aussi un point de référence important pour situer l’action des infirmières en santé scolaire, lorsqu’elles agissent de concert avec les autres intervenants des équipes multidisciplinaires et intersectorielles. Ils favorisent ainsi la création de partenariats constructifs positifs avec les directions d’école et les divers intervenants du milieu scolaire, y compris les jeunes et leurs parents.

Bien que ces standards de pratique visent principalement les infirmières en santé scolaire, leur application nécessite l’engagement de diverses instances administratives ou professionnelles, tant du milieu de la santé que du milieu de l’éducation. Nous croyons que ces standards de pratique faciliteront la compréhension du rôle des infirmières en milieu scolaire et qu’ils fourniront les points d’ancrage essentiels pour prendre les décisions nécessaires, afin de soutenir l’action de ces infirmières dans les écoles.

La diffusion des Standards de pratique pour l’infirmière en santé scolaire auprès des divers partenaires du réseau de la santé et du réseau scolaire confirme la volonté de l’OIIQ de faire reconnaître la contribution particulière des infirmières en milieu scolaire.

Elle vise aussi à favoriser la mise en place des conditions essentielles pour offrir des soins et services de qualité aux jeunes et à leurs parents dans l’ensemble des écoles, tout en insistant sur l’importance du travail en intersectorialité. Enfin, ce document démontre l’engagement pris par notre ordre professionnel, de concert avec les autres instances, pour soutenir la réussite éducative des jeunes et promouvoir leur santé et leur bien-être.

Pour plus de détails : http://www.oiiq.org/publications/re...

Pour en savoir plus :
- version abrégée : http://www.oiiq.org/sites/default/f...
- version intégrale : http://www.oiiq.org/sites/default/f...

Partager l'info



 


toute l’Actualité