Exercice professionnel

Indispensables transmissions infirmières

Alors que l’employeur cherche à réduire le temps de chevauchement entre les équipes pour économiser du temps de travail, nous nous devons de montrer l’importance de ce temps pour la qualité et la sécurité des soins.

16 septembre 2015
IDE SNPI transmission infirmière

Le moment des transmissions infirmières correspond à un temps d’élaboration et de mise en commun des démarches de soin, car les écrits sont trop souvent centrés sur les actes techniques, et ne laissent pas assez de place à la réflexion clinique. En particulier, dans la vraie vie, les transmissions ciblées ne permettent pas toujours d’évaluer la qualité des soins infirmiers.

Les transmissions ont plusieurs utilités :
- 1) Transmettre des informations fiables, utilisables rapidement par tous, pour la continuité des soins en garantissant la traçabilité des soins dispensés
- 2) Permettre par la verbalisation des actions passées de récupérer des erreurs ou des dysfonctionnements dans le processus de soins
- 3) les transmissions sont l’occasion pour les équipes d’échanger de construire une cohésion de service, autour de valeurs culturelles et sociales
- 4) les transmissions sont l’occasion de transmettre du savoir théorique et technique
- 5) les transmissions sont l’occasion de transfert de responsabilité (clé des stupéfiants,etc.)

Les transmissions peuvent permettre de corriger des erreurs ou des écarts. Mais elles peuvent aussi être une source de problèmes, de difficultés ou d’accident (pertes d’information, interruptions de soins, soins réalisés à tort,etc.).

Principes des transmissions ciblées
- Une macro cible présente les informations concernant la personne soignée de façon structurée et synthétique à un moment clé de la prise en charge,
- Une « cible » est un mot représentatif de la préoccupation, d’un évènement ou de la difficulté du patient,
- Une « donnée » est l’ensemble des signes cliniques (accompagné ou non de la cause de la préoccupation du patient),
- Une « action » est ce que l’on met en oeuvre pour résoudre cette préoccupation,
- Un « résultat » reflète l’efficacité des actions et le bénéfice pour le patient, il peut être résolu ou non résolu.

La cible est :
- Une préoccupation du patient et/ou de sa famille,
- Un diagnostic infirmier,
- Une réaction physique et/ou psychologique (changement de l’état de santé, réaction au soin ou au traitement),
- Un évènement significatif (premier lever, etc.…),

La cible n’est pas :
- Un diagnostic médical,
- Un acte de soin,
- Un jugement de valeur,

La répartition des informations s’effectue en 3 colonnes : Données (informations qui précisent la cible), Actions, Résultats (réponse aux actions entreprises).

Partager l'info



 


toute l’Actualité