Référentiel formation, VAE et réingénierie du diplôme

Une réunion abracadabrantesque sur les référentiels de compétences des soignants !

La Fédération Santé CFE-CGC dénonce les conditions d’organisation d’une "réunion technique interprofessionnelle" de réingénierie des formations soignantes.

25 mai 2009

Dans un courrier à la Ministre Roselyne Bachelot, la Fédération Santé CFE-CGC considère qu’il y a « un réel problème de méthodologie avec la réunion du 21 novembre 2008 : cette "réunion technique interprofessionnelle" doit comparer les 8 référentiel de compétences des professions en "réingénierie", or les membres de ces groupes n’ont pas eut assez de temps pour étudier les référentiels des autres professions.

La CFE-CGC craignait de trouver les documents sur table, mais finalement ils lui ont été adressés par mail le jeudi 20 novembre à 16h43... pour une réunion le vendredi matin ! Dés lors, comment comparer sérieusement 8 documents ardus d’une quinzaine de pages chacun ?

Même la composition du groupe pose problème : au départ, chaque groupe professionnel (préparateur en pharmacie, pédicure-podologue, ergothérapeute, masseur kinésithérapeute, IDE, puéricultrice, IBODE, IADE) devait désigner deux représentants.

« En fait, l’exemple concret du groupe IDE, nous a démontré le caractère aléatoire et non représentatif de ces représentants : les 2 premiers à répondre au mail de la DHOS ont été retenus ! » indique Thierry Amouroux, le Secrétaire Général du SNPI CFE-CGC. « C’est pourquoi nous avons réclamé et obtenu la présence supplémentaire d’un représentant par organisation syndicale représentative. »

Du fait de ces deux problèmes de méthodologie, nous considérons donc que cette "réunion technique interprofessionnelle" relève plus d’une action de communication que d’un travail réel.

Sur le fond, nous sommes profondément choqués de voir que, contrairement aux Pédicures, Ergothérapeutes et Kinés, les infirmières n’auraient pas de compétences en recherche, ni pour « gérer une structure et ses ressources » (les infirmières libérales apprécieront).

Nous souhaitons donc que ce point soit porté à l’ordre du jour de l’Observatoire National des Emplois et des Métiers ONEM du jeudi 4 décembre, afin qu’il soit traité de manière plus sérieuse, dans une instance composée de manière représentative.

Pour plus détails :
- La DHOS souhaite déqualifier notre DE !
- DHOS : petits arrangements entre amis pour restructurer la formation infirmière !
- Signez la pétition Formation des infirmières : non à la baisse, oui à la licence !
- Humour DHOS : étudiez moins pour savoir plus !

Document(s) joint(s) à l'article

CP (295.5 ko)
FFASS (253 ko)

Partager l'info



 


toute l’Actualité