Santé publique

Vaccin H1N1 : infirmières répondez à l’enquête !

Cette enquête est destinée aux professionnels de santé des unités de réanimation et d’anesthésie, du SAMU, de blocs opératoires et SSPI.

9 septembre 2009

Nous vous invitons à participer à une enquête SRLF-SFAR et Espace Ethique de l’AP-HP visant à connaître l’opinion de tous les soignants sur les modalités de la campagne de vaccination contre le virus A (H1N1).

A ce jour, 2343 personnes ont rempli le questionnaire on-line. Cependant, les infirmières de représentent que moins de 12% des répondants !

Or, ces personnels sont de loin les plus nombreux, seront les plus exposés au risque de contagion et ont souvent de jeunes enfants dont on sait qu’ils seront particulièrement concernés par le A(H1N1), en même temps qu’ils joueront un rôle important dans la diffusion du virus.

Il est donc important que les infirmières se fassent entendre dans cette enquête. Il faut juste se connecter au site avec le mot de passe : h1vaccins afin de remplir le questionnaire (environ 10 min).

Cette enquête est destinée aux professionnels de santé des unités de réanimation et d’anesthésie, du SAMU, de blocs opératoires et SSPI.

La clôture de l’enquête a été fixée au 6 septembre 2009 mais il serait souhaitable d’obtenir le maximum de réponses dès cette semaine. En effet, le comité technique des vaccinations doit se réunir le 3 septembre afin de proposer des recommandations aux autorités sanitaires et nous vous rappelons que les résultats de l’enquête doivent leur être communiqués.

Merci de participer à cette étude qui intervient au moment précis où la France doit établir des règles de priorités pour la vaccination contre le nouveau variant du virus A/H1N1v.

Les résultats de cette enquête contribueront directement aux réflexions à ce sujet (ils seront communiqués, notamment, au Directeur Général de la Santé, au Comité Technique des Vaccination et au Haut Conseil de la Santé Publique).

Le contexte :

L’évolution de la grippe pandémique A(H1N1) 2009 a conduit à la décision de produire un vaccin spécifique en plus du vaccin habituel, déjà produit, pour la grippe saisonnière.

Les doses de vaccins devant arriver progressivement (après le début de l’automne et pendant l’hiver), le programme de vaccination des populations doit établir des priorités.

Dans son communiqué du 13 juillet 2009, l’OMS formule la recommandation suivante : « Tous les pays doivent vacciner en priorité les personnels de santé afin de protéger leur infrastructure sanitaire essentielle. » [1]

En France, la vaccination prioritaire des professionnels de santé, qui figurait déjà dans le plan national de lutte contre la pandémie grippale [2], a été confirmée le 15 juillet 2009 par la Ministre de la Santé. Le détail de la mise en œuvre de cette vaccination, ainsi que la définition précise des autres groupes de priorité et l’ordre des vaccinations font actuellement l’objet de travaux par les instances du gouvernement [3].

Plusieurs groupes dits "prioritaires" ont été identifiés en France, notamment : les professions de santé, les personnes ayant une maladie chronique, les femmes enceintes, les personnes ayant une fonction clef pour le fonctionnement de la société. Les personnes appartenant à ces groupes devraient être vaccinées en premier. Un ordre de vaccination doit également être défini pour le reste de la population (tranches d’âges). L’ordre précis des priorités dans leur ensemble, et les modalités de mise en place de la vaccination, restent à établir.

Quelles que soient les décisions finales les professionnels de santé seront certainement ceux qui seront vaccinés en premier.

Cette enquête :
- Vise à recueillir votre avis sur certains aspects liés aux priorités dans la mise en place d’un programme de vaccination contre le virus A/H1N1v et la préparation à une probable vague épidémique
- Comporte 2 parties : "les priorités" et "votre profil"
- Se fait depuis ce questionnaire individuel en ligne, anonyme
- Requiert une participation de 10 minutes environ

Les résultats de cette consultation seront mis en ligne sur les sites de l’Espace éthique / AP-HP (www.espace-ethique.org/fr/gr...), de la SFAR (www.sfar.org), et de la SRLF (www.srlf.org)

Nous vous remercions chaleureusement de votre participation.

Enquête réalisée par l’Espace éthique / AP-HP, le groupe éthique de la SFAR (ICARE) et la commission d’éthique de la SRLF.

Partager l'info



 


toute l’Actualité