Actions du Lobby infirmier

Vaccination par les pharmaciens : supprimée de la loi Santé

Communiqué du 20 mars 2015, du SNIIL, syndicat infirmier libéral

20 mars 2015
syndicat infirmier

Lors de l’examen du projet de loi relatif à la santé par la Commission des Affaires sociales de ce 19 mars 2015, l’article 32 qui prévoyait de donner le droit de vacciner aux pharmaciens d’officine a été supprimé. En conséquence de quoi cette disposition ne figurera pas dans la future loi Santé.

Survenue grâce à l’adoption de l’amendement AS1165 défendu par M. Jean-Louis Touraine, rapporteur, cette suppression de l’article 32 intervient en raison de la « situation actuelle ». Dans l’exposé de son amendement, M. Touraine avait, ainsi, souligné qu’ « à ce jour, les pharmaciens ne disposent ni des compétences, ni de la formation indispensables à la réalisation de vaccins » et que « l’étude d’impact jointe au projet de loi ne permet pas d’affirmer que ce transfert d’acte aura un effet significatif sur la couverture vaccinale ».

Présente à cette séance de la Commission des Affaires Sociales, Marisol Touraine ne s’est pas opposée à l’adoption de cet amendement de suppression de l’article 32 de la future loi Santé. Reconnaissant que cette proposition de vaccination par les pharmaciens avait « suscité des inquiétudes », elle a indiqué qu’une « proposition d’expérimentations » de cette mesure « sera effectuée », précisant, toutefois que les contours de ces dernières « seront définis avec les professionnels de santé eux-mêmes ».

On notera, de plus, l’intervention de M. Door, député UMP, qui incita fortement la Ministre à réunir « une grande table ronde sur la vaccination » avec une « concertation avec tous les professionnels de santé ».

Le Sniil, seule organisation infirmière à s’être opposée fermement à l’article 32 lors des rencontres qui se sont passées au Ministère, se réjouit de la suppression de cette mesure. Premier syndicat infirmier libéral, il met toutefois en garde le Ministère contre l’organisation d’une concertation sur la vaccination qui s’effectuerait sans les représentants des infirmières et infirmiers libéraux.

Source Communiqué du 20 mars 2015, du SNIIL

Partager l'info



 


toute l’Actualité