Derniers articles +++

Voeux de Sarkozy : le monde de la santĂ© broie du noir

Article paru le 12.01.10 dans le journal "l’indĂ©pendant"

14 janvier 2010

Le prĂ©sident a choisi de s’adresser aux personnels de santĂ© depuis le nouvel hĂ´pital de Perpignan, mais c’est toute la France mĂ©dicale qui l’Ă©coutera. Pour eux, 2009 a Ă©tĂ© une annĂ©e sinistrĂ©e, l’espoir n’est mĂŞme plus au rendez-vous.

Languedoc-Roussillon. SpĂ©cialistes, infirmiers salariĂ©s, libĂ©raux, gĂ©nĂ©ralistes ont tous le moral en berne. Des voeux prĂ©sidentiels, ils n’attendent plus rien. Tous ont le sentiment d’avoir vĂ©cu en 2009 une annĂ©e noire pour la santĂ©. Un seul mot peut-ĂŞtre, pour l’honneur, pourrait leur faire de l’effet : le respect. (...)

"On nous avait promis plein de choses et on ne voit rien venir" , renchĂ©rit sur le mĂŞme thème Thierry Amouroux, secrĂ©taire gĂ©nĂ©ral du Syndicat national des personnels infirmiers CFE-CGC. "On a vu les dĂ©gâts dans les maternitĂ©s et les urgences et aujourd’hui on parle des services de chirurgie" , Ă©grène le reprĂ©sentant syndical des infirmiers salariĂ©s du privĂ© et du public.

Pour lui aujourd’hui, et spĂ©cialement "depuis le passage Ă  100 % de la tarification Ă  l’activitĂ© en 2009", les Ă©tablissements de santĂ© sont devenus des "usines Ă  soins". "On nous demande d’enchaĂ®ner les actes techniques sans avoir le temps d’expliquer au malade ou de l’Ă©couter, alors qu’on est lĂ  pour prendre soin", s’indigne ce professionnel. Son souhait pour 2010 ? "Qu’on remette un peu de sens dans notre mission".

Malaise réel Inquiétude et déception sont les mots qui reviennent le plus dans la bouche des personnels de santé en cette veille de voeux présidentiels à Perpignan. (...)

lire la suite de l’article de Sophie Babey : http://www.lindependant.com/article...

Partager l'info




Fatal error: Cannot redeclare boucle_dossierhtml_99c50a2ef5759c4381ce627c3ffbbb1a() (previously declared in /home/syndicatl/www/ecrire/public/composer.php(51) : eval()'d code:11) in /home/syndicatl/www/ecrire/public/composer.php(51) : eval()'d code on line 138