Vu sur le net

Exotique : au Québec, des consultations médicales par téléphone !

2 avril 2011

Consulter un médecin au téléphone ? Obtenir une ordonnance en moins de trois heures sans même sortir de chez soi ? C’est possible avec DocTel, un service téléphonique de consultation médicale payant qui fait grincer des dents le Collège des médecins. DocTel offre ses services 7 jours sur 7, de 8h à 20h. Les patients n’ont qu’à téléphoner ou à prendre rendez-vous par internet. Un médecin les rappelle de 30 minutes à 3 heures plus tard.

Au téléphone, le médecin peut poser un diagnostic et même prescrire un médicament, comme des antibiotiques ou des anti-inflammatoires, en appelant lui-même à la pharmacie du patient.

DocTel se veut une solution « efficace, pratique et économique aux problèmes médicaux mineurs », explique le site web. Par exemple, DocTel s’occupe souvent d’infections des voies respiratoires supérieures, d’infections urinaires, d’entorses, de maux de tête et de questions portant sur la santé des voyageurs, indique-t-on.

Le service ne remplace ni les urgences ni le médecin de famille, mais il peut « dépanner » lorsqu’une visite « n’est pas vraiment nécessaire ou trop longue à obtenir ».

« Sur le plan médical, on n’aime pas ça. Il n’y a pas de présence physique avec un patient qui n’est pas connu du médecin », dit le secrétaire du Collège, le Dr Yves Robert. « Pour avoir fait de la médecine du voyage pendant 15 ans, je peux vous dire que ça ne se fait pas facilement au téléphone ! » lance-t-il.

Selon lui, cette pratique soulève bien des questions : comment le médecin est-il sûr qu’il s’agit d’un problème bénin ? Comment conserve-t-il ses dossiers ? De quelle façon est-il payé ?

En fait, DocTel gère la prise de rendez-vous en tant que partenaire d’affaires d’une association de médecins qui retient les services de médecins participants à la Régie de l’assurance maladie du Québec (RAMQ).

Plus de détails sur : http://www.cyberpresse.ca/actualite...

Partager l'info



 


toute l’Actualité