Coopération entre professionnels, transfert et partage de compétences

Infirmier en soins primaires : Master 2 au Royaume Uni

7 décembre 2011

Dans les pays anglo-saxons et scandinaves, à mesure que le rôle infirmier en soins primaires a pris de l’importance, les autorités publiques ont reconnu juridiquement ces nouvelles compétences. Ainsi, il existe dans ces pays de nombreux statuts et niveaux de qualification (sanctionnés par autant de diplômes) au sein de la profession infirmière.

Ainsi, le Royaume-Uni dispose, dans le secteur des soins primaires, de trois catégories d’infirmiers reconnues légalement :
- les registered nurses, équivalents des infirmiers diplômés d’État en France,
- les district nurses infirmiers spécialisés en santé publique,
- et les health visitors, infirmiers spécialisés en soins de santé mère-enfant.

En plus de ces diplômes, plusieurs autres statuts sont en passe d’être institués : les community matrons, mais aussi les nurses practitioners pour les infirmiers ayant “des compétences nécessaires pour poser des diagnostics, prescrire et interpréter des tests diagnostics, émettre des ordonnances de produits pharmaceutiques et accomplir certains actes médicaux précis […], le tout de manière autonome”.

Actuellement, le diplôme qui sanctionne cette formation de niveau master est délivré par l’Ordre infirmier britannique, mais n’est pas reconnu par le ministère de la Santé. Au contraire, les États-Unis et certaines provinces canadiennes ont déjà officialisé ces nouvelles compétences infirmières avancées,

Partager l'info



 


toute l’Actualité