Actions du Lobby infirmier

Les infirmières en haut de l’affiche

Vedettes du showbiz, de la mode, du sport, sauveurs de vies, ils ont prêté leur image et ont été placardés à titre gratuit dans 500 emplacements de mobilier urbain de la société JC Decaux (panneaux, abribus) qui soutient l’opération. La démarche vise à sensibiliser l’opinion publique sur les risques des restructurations hospitalières et à rendre hommage au dévouement des personnels soignants, afin de les aider à obtenir de meilleurs salaires et trouver des logements près de leur lieu de travail.

10 février 2011

Les personnels soignants en général et les infirmières en particulier ont de plus en plus de compétences techniques, tout en gardant un dévouement et des qualités humaines exceptionnels au service des malades. C’est la raison pour laquelle c’est la profession la plus aimée des Français.

Pourtant, le travail des infirmières n’est pas assez reconnu ni suffisamment valorisé financièrement, alors que le diplôme d’infirmière est un diplôme BAC+3.

Dans de nombreux services, notamment à Paris, des lits sont fermés faute d’infirmières en nombre suffisant. Dans d’autres services, elles sont soumises à de grandes tensions car trop peu nombreuses.

Alors que les salaires des personnels soignants sont les mêmes sur tout le territoire, les infirmières parisiennes sont défavorisées car la vie est plus chère en Ile-de-France, notamment le logement. Il en résulte de grandes difficultés de recrutement infirmier à l’Assistance publique – Hôpitaux de Paris, et, pour les infirmières travaillant dans les hôpitaux parisiens, des durées de trajet excessives pour se rendre à leur travail.

Il existe des solutions. L’Assistance publique et la ville de Paris détiennent un immense patrimoine immobilier qui pourrait être utilisé pour loger les infirmières dans Paris à des tarifs adaptés.

Si rien n’est fait dans cette direction, il y aura de moins en moins d’infirmières dans les hôpitaux, de plus en plus de difficultés d’accès aux soins, une baisse de la qualité des soins. C’est ce que l’on observe déjà.

L’hôpital en danger

Il faut sauver l’hôpital car il est menacé.

Les hôpitaux français étaient considérés hier encore comme faisant partie des meilleurs au monde. Il faut tout faire pour qu’ils conservent leur excellent niveau.

Le système hospitalier nécessite une réforme avec :
- un mode de financement adapté garantissant le progrès médical et des soins de qualité accessibles à tous,
- un investissement important pour adapter à la médecine de demain les hôpitaux, souvent vétustes, et les soins, encore mal organisés entre la ville et l’hôpital,
- des restructurations fondées sur des critères médicaux et rationnels,
- un partage du pouvoir de décision entre les médecins et l’administration

Présents sur le terrain et proches des malades, les personnels soignants sont les mieux placés pour dire dans quel sens doit aller notre système hospitalier, en concertation avec les autres décideurs et dans le respect de l’éthique médicale.

Sauvons l’hôpital pour que demain il nous sauve.

Source : http://sauvonslhopital.org/

Partager l'info



 


toute l’Actualité