Exercice professionnel

Prescrire : manuel de pharmacologie gratuit

Le désastre du benfluorex (Mediator) a montré, entre autres, en 2010-2011 une grande insuffisance de culture en matière de pharmacovigilance et de pharmacologie clinique en France. Cette insuffisance a participé et continue de participer à faire des milliers de victimes.

3 décembre 2011

La revue médicale "Prescrire" présente dans ce "Petit manuel" une sélection de textes publiés ces dernières années pour proposer quelques repères importants, des raisonnements de base, des concepts indispensables pour mieux comprendre les domaines de la pharmacovigilance et de la pharmacologie clinique.

Cette sélection est conçue d’abord à l’usage des futurs professionnels de santé : pharmaciens, médecins, infirmiers, sages-femmes, chirurgiens-dentistes, etc. Elle est destinée à être utilisée aussi en formation continue, notamment pour orienter les pratiques vers plus de prudence.

Cette sélection de textes extraits de Prescrire vise à aider, à connaître et à comprendre les effets d’un médicament pour mieux prévoir les conséquences de ces effets, et mieux mettre les patients à l’abri des effets indésirables.

Ce ‘‘Petit manuel’’ n’est pas un traité exhaustif. Il aborde divers groupes de médicaments utilisés dans des situations quotidiennes de soins, mais sans prétendre couvrir tous les besoins des soignants. On n’y trouve pas de formules chimiques, peu de détails des mécanismes d’action supposés. Peu de chiffres sont cités, qu’il s’agisse d’épidémiologie ou de pharmacocinétique. Ce sont surtout les concepts, les faits révélateurs et les données cliniques pertinentes qui sont mis en avant : http://campus.prescrire.org/Fr/100/...

Un B.-A.-BA appuyé sur une base fiable

Ce "Petit manuel" invite à continuer à s’informer sur le médicament auprès de sources fiables et éprouvées.

Les recherches "au petit bonheur la chance" dans les bases de données bibliographiques courantes (Medline, etc.) ou à l’aide d’un moteur de recherche sur internet n’offrent aucune garantie d’obtenir les informations désirées synthétiques, comparatives, actualisées, avec une hiérarchie des niveaux de preuves, et fiables. De même l’information venue des firmes pharmaceutiques est sous l’influence de leur intérêt économique, souvent différent de l’intérêt des patients et des soignants.

Pour fonder des décisions de soins sur des données fiables, mieux vaut s’appuyer sur des documents rédigés par des équipes au service des soignants et de l’intérêt premier des patients, chargées de faire le travail de synthèse, associant des documentalistes, des méthodologistes, des rédacteurs formés et entraînés à cette tâche.

Depuis 1981, Prescrire a publié des milliers de textes sur la pharmacovigilance et les effets indésirables des médicaments, et des milliers de synthèses des données d’évaluation de traitements abordant leurs effets indésirables. Ces textes sont faciles à retrouver par le moteur de recherche du site www.prescrire.org.

À situation exceptionnelle, mesure exceptionnelle

Prescrire est édité par une organisation à but non lucratif dont l’objectif premier est d’ « œuvrer, en toute indépendance, pour des soins de qualité, dans l’intérêt premier des patients ». Prescrire n’est financé que par ses abonnés, sans publicité ni subvention, sans actionnaire ni sponsor.

L’information de qualité est précieuse pour assurer des soins de qualité, et son élaboration a un coût notable, traduit par le prix de l’abonnement.

Pourtant, ce ‘‘Petit manuel’’ est mis à disposition en accès libre sur le site www.prescrire.org, tant il est urgent que les informations qu’il apporte soient largement diffusées et que les professionnels de santé se les approprient, pour "d’abord ne pas nuire".

http://campus.prescrire.org/Fr/100/...

Partager l'info



 


toute l’Actualité