Exercice professionnel

Soins de santé primaires, soins de proximité

19 décembre 2015
soins primaires

Lorsque l’on parle de soins de proximité, on désigne généralement l’organisation des soins de premier recours et des soins ambulatoires, qui assurent les soins primaires.

Les soins de premier recours sont ceux dispensés par des professionnels de santé directement accessibles et géographiquement proches des patients. Les soins ambulatoires comprennent les mêmes soins, plus ceux dispensés lors de consultations externes d’établissements hospitaliers publics ou privés.

En 1978, dans sa déclaration d’Alma-Ata, l’OMS donnait cette définition des " soins de santé primaires " :" Les soins de santé primaires sont des soins de santé essentiels fondés sur des méthodes et une technologie pratiques, scientifiquement viables et socialement acceptables, rendus universellement accessibles aux individus et aux familles dans la communauté par leur pleine participation et à un coût que la communauté et le pays puissent assumer à chaque stade de leur développement dans un esprit d’autoresponsabilité et d’autodétermination."

La pratique infirmière est l’essence même des soins de santé primaires, en raison de notre formation, de nos compétences, de notre expérience et de nos lieux de travail. Les infirmières dispensent des services là où se trouvent les gens : à leur domicile, dans les écoles, sur leurs lieux de travail, dans les prisons, dans les cliniques de santé et de bienêtre, et dans d’autres contextes communautaires, ainsi que dans les hôpitaux et les centres de recherche. Les infirmières jouent également un rôle déterminant dans la formation et la supervision d’autres personnels, et dans la planification, l’organisation, la surveillance et l’évaluation des services de soins primaires.

La science médicale se trouve, comme il se doit, au coeur de la médecine moderne. Pourtant, comme l’a souligné William Osler, l’un de ses fondateurs, «  il est bien plus important de savoir quelle sorte de patient a une maladie que de savoir de quelle maladie souffre un patient  ». La reconnaissance insuffisante de la dimension humaine de la santé et de la nécessité d’adapter les prestations du service de santé aux spécificités de chaque collectivité et de chaque situation individuelle constitue un défaut majeur des soins de santé contemporains qui non seulement engendre l’inégalité et de mauvais résultats sur le plan social, mais amoindrit également le rendement sanitaire de l’investissement dans les services de santé. (“Les soins de qualité privilégient l’être humain”, rapport OMS 2008 sur la santé mondiale).

La santé de proximité remplit des missions larges, au-delà de la seule prise en charge des maladies. Elle s’inscrit dans une vision globale de la santé, qui n’est pas uniquement l’absence de maladie, mais un état de bien-être. Cela nécessite donc de tenir compte des conditions de vie qui influent sur la santé (les déterminants de santé).

Les missions des soins de santé primaires et de premier recours, définis respectivement par l’OMS et par la loi de santé publique de 2009 en France, se recoupent. Mais l’OMS ajoute que les soins de santé primaires ont aussi pour mission d’assurer la participation des habitants aux décisions qui concernent leur santé et à la définition et à l’exécution des programmes de santé.

Pour mieux répondre aux besoins et travailler plus facilement en équipe, certains de ces professionnels se regroupent, notamment dans des maisons et des pôles de santé pluriprofessionnels, ou dans des centres de santé :
- La maison de santé est un regroupement de professionnels de santé libéraux autour d’un projet de santé commun.
- Le pôle de santé est le regroupement constitué entre professionnels de santé libéraux et, le cas échéant, des maisons de santé, des centres de santé, des réseaux de santé, des établissements de santé, des établissements et de services médico-sociaux, des groupements de coopération sanitaire, et de groupements de coopération sociale et médico-sociale. (Art. L.6323-4 du Code de la santé.)
- Le centre de santé est un lieu de soins de proximité avec des équipes salariées pluriprofessionnelles ou monodisciplinaires (centre de soins infirmiers ou dentaires par exemple).

Partager l'info



 


toute l’Actualité