Suisse : cannabis en pharmacie

14 août 2010

La Suisse va légaliser l’usage médical du cannabis, sur le modèle de certains États américains ou des Pays-Bas. La nouvelle loi fédérale sur les stupéfiants, qui devrait entrer en vigueur l’an prochain, entrouvre la porte à une utilisation médicale du cannabis. Les ordonnances d’application devraient être mises en circulation cet automne.

Les vertus thérapeutiques de la marijuana sont étudiées depuis près de 20 ans et l’efficacité du chanvre attestée dans le traitement de la douleur, des nausées, des pertes d’appétit et du glaucome. La plante est notamment utilisée pour alléger les souffrances des victimes du cancer, du sida ou de la sclérose en plaque.

Le projet, élaboré par un groupe d’experts, prévoit, selon Mona Neidhart, porte-parole de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP), la possibilité de faire homologuer des traitements à base de cannabis, synthétique ou naturel, auprès de Swissmedic. Ce qui implique, pour les demandeurs, de démontrer que le médicament proposé est efficace et qu’il apporte une plus-value par rapport aux traitements existants.

En Suisse, on peut déja acheter du THC synthétique en pharmacie. La consommation thérapeutique de chanvre pourrait se développer sous forme de sprays buccal, de comprimés ou de gouttes, vendus en pharmacie. Les députés doivent travailler à partir de septembre sur un projet de loi destiné à permettre l’homologation auprès des autorités suisses de médicaments à base de chanvre. Si la loi est adoptée, elle entrera en vigueur au premier semestre 2011.

Le THC synthétique existe sous plusieurs préparations : Nabilone, Dronabinol ou Marinol, utilisées comme antidouleur, antiémétique et stimulateur de l’appétit. Le Sativex , autorisé notamment au Canada , incorpore ainsi, à côté du THC, du cannabidiol , qui modère l’effet psychotrope du premier.

Le ­Marinol est autorisé aux Etats-Unis depuis la fin des années 1980 pour lutter contre les nausées dues aux chimiothérapies et les pertes d’appétit des personnes atteintes du sida.

Source : http://www.letemps.ch/Page/Uuid/fa9bd5ce-a32c-11df-a37f-7368e3f61aa2/De_nombreuses_préparations_différentes

Partager l'article