Suppression du concours d’entrée en IFSI : questionnement des formateurs

29 avril 2018

Dans le cadre de l’universitarisation de la formation, la bascule sur le logiciel Parcours sup pour la rentrée de septembre 2019 à la place du concours d’entrée en IFSI suscite de nombreuses questions des cadres formateurs, et l’administration ne propose pas encore de réponses.

Aujourd’hui, le concours d’admission en Institut de Formation en Soins Infirmiers comporte trois épreuves :
- 2 épreuves écrites d’admissibilité : 3 questions sur un texte d’1 à 2 pages relatif au domaine sanitaire et social (2 heures) + tests d’aptitude (2 heures). Si la moyenne des 2 notes est supérieure ou égale à 20/40 et pas de note inférieure à 8/20, accès à l’épreuve d’admission.
- une épreuve orale d’admission : exposé sur un thème sanitaire ou social suivi d’un échange avec le jury (10 minutes de préparation, 30 minutes d’entretien).

L’an prochain, le concours devrait disparaître, au profit d’une inscription sur Parcours sup, avec en plus un entretien motivationnel.

1) Questions relatives à la suppression du concours

Habituellement l’ouverture du concours démarre en décembre :
- pour 2019 à quel moment l’information sera t-elle faite aux candidats ? Par qui ? Comment ?
- critères de sélection sur dossier ? Réflexion nationale ? Propre à chaque institut ? Logiciel ? Logarithme ?
- conditions matérielles d’accès à la plateforme parcours sup ? Formation des utilisateurs ? Acquisition logiciel ? Financement ? Cahier des charges ? Dans quel délai ?

Mise en place de l’entretien motivationnel
- Selon quel support ? Critères nationaux ? Propre à chaque institut ? À quel moment ? Impact sur les organisations actuelles ? Modalités définies règlementairement ?
- Fonctions professionnelles des membres assurant les entretiens définies règlementairement ?
- Durée d entretien ? Financement des entretiens ? Par qui ?

- impact sur le budget institut car concours génère des recettes ? Si montant défini par qui (région, ministère) ?

- impact de l’absence de concours et de liste principale et complémentaire dans la gestion de la liste de promotion de primo entrants ?
- Existence des 2 listes permet de constituer une promotion en tenant compte des prises en charge financière effective ou non par la région ou OPCA ou employeur
- l intention du bac ou non l affectation du candidat sur un autre vœu d orientation prioritaire ?
- même si maintien d ’un jour de rentrée et de quota impact sur la liste des effectifs définitifs sachant la mobilité possible en fac ou instituts écoles de formations autres sur le mois de septembre ?
- de fait incidence sur les départs en stage précoce en semestre 1 et vérification de conformité vaccinale des primo entrants préalable à l affectation en formation clinique ?
- questionnement sur pertinence du maintien du stage de semestre 1 vu les contraintes et la mobilité possible durant le 1er mois
- risque accru de ne pas avoir les quotas atteints ? Quels leviers identifiés pour pallier à cela ?
- notion de report de formation pour défaut de financement toujours d’actualité ?

2) Typologies de candidats

Candidats relevant de dispenses de formation article 33 (sage-femme) 34 (médecins) etc....maintien d épreuves de sélection ?

Liste 2 AS-AP
Maintien des épreuves de sélection avec 20 % du quota primo entrant ?

Liste 1 de droit commun : qui s inscrit sur parcours sup ?
- lycéen en terminale ?
- Bachelier suivant une prépa ? Définir la nature des prépas
- étudiants ayant démarré un cursus universitaire, post bac professionnel ?
- promotion professionnelle ? Si oui comment ? Si non qu’elles modalités ? Épreuves ? De type ?
- reconversion professionnelle ? Si oui comment ? Si non quelles modalités ? Épreuves ? De type ?
- Demandeur d emploi ? Si oui comment ? Si non qu’elles modalités ? Épreuves ?
- impact avec les financeurs ? Employeurs ? OPCA

3) Concernant la plateforme parcours sup

- Comment les IFSI seront référencés ? Par qui ? Comment ?
- le postulant choisi nominativement un ifsi ?
- fait il des vœux de priorités ?

- pouvons nous avoir une idée plus concrète et pragmatique de l ’échéancier existant pour les structures utilisant cet outil ?
- Les ressources humaines mobilisées pour cette gestion ?
- Les ressources logistiques et matérielles nécessaires ?

Voir également Suppression du concours d’entrée en IFSI : danger sans l’entretien
http://www.syndicat-infirmier.com/Suppression-du-concours-d-entree-en-IFSI-danger-sans-l-entretien.html

Pour plus de détails, sur l’universitarisation : http://www.syndicat-infirmier.com/Universitarisation-des-formations-infirmieres-synthese-du-rapport-d-etape.html
Notre syndicat a constitué ses propres groupes de travail pour faire des propositions aux "groupes de travail transversaux du ministère" (si vous souhaitez participer, contactez-nous par mail sur SnpiCfeCgc @Yahoo.fr)

Partager l'article