Infirmière Pratique Acancée IPA

Temps des soignants : rapport MeaH (juin 2007)

Temps de travail, organisation, planification, décompte et conditions de travail...La MeaH a engagé un chantier d’approfondissement sur le thème de la gestion du temps de travail des agents soignants avec huit services de huit nouveaux établissements.

1er janvier 2009

La MeaH (Mission Nationale d’Expertise de d’Audit Hospitalier) du Ministère de la Santé vient de publier un rapport d’étape présentant les premiers résultats qui confirment la complexité et la sensibilité de ce thème, le manque de communication ressenti par une partie des agents et la difficulté à maîtriser tous les mécanismes complexes pour les cadres dans un temps raisonnable.

Rappel des axes du chantier approfondissement

Ce nouveau chantier dit d’approfondissement, lancé depuis mai 2006, répond notamment aux inflexions suivantes :
- L’échantillon est réduit : certes toujours le même nombre d’établissements soit 8, mais un seul service par établissement, de façon à éviter la dispersion, et à centrer les services sur des actions qui leur soient propres et aboutissent plus facilement à des résultats concrets.
- Dans le même temps, les catégories professionnelles étudiées se limiteront aux infirmières, aux aides soignantes, aux sages femmes, aux auxiliaires de puériculture (cf infra schéma du périmètre),
- Les établissements privés ont répondu à l’appel d’offres et plusieurs sont inclus dans le nouveau groupe, ce qui permettra une confrontation entre réglementations, organisations et modes de management différents,
- La répartition des soins directs, indirects et des tâches afférentes tels que définis lors du chantier d’exploration fera l’objet d’une attention spéciale, en tirant parti de l’utilisation d’un outil de description des journées de travail (Suivtach) de façon à mieux appréhender le temps des soignants,
- Les plannings seront au coeur du chantier, de façon à proposer des bonnes pratiques organisationnelles en matière de gestion des temps de travail ce qui devrait, comme cela a été vu dans le premier groupe, libérer du temps des cadres, et leur permettre ainsi de consacrer plus de temps à l’organisation des soins elle-même.

L’analyse portera sur l’organisation du travail, la gestion du temps de travail, les modalités de gestion au quotidien des ressources humaines et la manière dont les établissements font face aux divers aléas (variation de la charge de travail, absentéisme, postes vacants, etc....).

Il faut ici rappeler que les utilisateurs d’une telle démarche sont multiples au sein de l’hôpital : direction des ressources humaines, chargée de faire appliquer les accords locaux signés avec les partenaires sociaux sur les questions de temps de travail, direction des soins chargée d’opérer la répartition la plus juste des effectifs disponibles entre les différentes unités, et de veiller à pouvoir pallier les éventuelles absences, cadres supérieurs et cadres de santé chargés d’établir les plannings des agents et de veiller au décompte des temps de chacun dans le respect de la réglementation, agents eux-mêmes enfin, en attente de solutions leur ménageant des conditions de travail les plus souples possibles pour l’exercice de leurs tâches, mais aussi des conditions de vie les plus agréables possibles pour leur vie hors travail.

Ce chantier d’approfondissement a démarré en mai 2006 et se poursuit jusqu’à fin 2007.

lire l’article de la MeaH

Partager l'info



 


toute l’Actualité