Vaccination : l’Ordre des médecins renouvelle son souhait d’ouverture du champ de compétences des infirmiers

21 juin 2017

Le 20 juin 2017 le président du Conseil national de l’ordre des médecins (Cnom), le Dr Patrick Bouet, a réaffirmé sa demande "d’ouverture du décret de compétences des infirmiers pour être les acteurs de la vaccination. La vaccination doit être dans le champ de compétences des quelque 670 000 infirmiers de France, ils sont déjà en capacité de le faire. Nous sommes pour les transferts lorsqu’ils se font avec les infirmiers ou des professions paramédicales".

Le Syndicat National des Professionnels Infirmiers SNPI demande l’abrogation du décret et l’arrêté rédui­sant l’exer­cice infir­mier sur la vac­ci­na­tion à la grippe, pour les per­son­nes âgées ou mala­des chro­ni­ques, afin de per­met­tre à l’infir­mière, dans le cadre de son rôle auto­nome, d’exer­cer ses com­pé­ten­ces auprès de l’ensem­ble de la popu­la­tion et des patho­lo­gies (à condi­tion dans tous les cas qu’un méde­cin ait déjà pres­crit une pre­mière vac­ci­na­tion). Depuis jan­vier 2016, la sage-femme peut vac­ci­ner entou­rage, ce que ne peut pas faire l’infir­mière du fait de ces textes plus res­tric­tifs que la loi.

Plus largement , pour Thierry Amouroux, Secrétaire Général du SNPI CFE-CGC, "le décret d’actes et de pres­crip­tions des dis­po­si­tifs médi­caux par les infir­miers doit évoluer, et la liste des dis­po­si­tifs médi­caux pou­vant être pres­crits par les infir­miers devra être com­plé­tée. Cela répond à une forte attente, car le décret d’actes infir­miers n’a pas évolué depuis 2002, contrai­re­ment aux tech­ni­ques médi­ca­les, et il convient de sécu­ri­ser juri­di­que­ment les pra­ti­ques des 600.000 infir­miè­res."

Source http://www.hospimedia.fr/actualite/articles/45470

Pétition http://www.syndicat-infirmier.com/Petition-pour-la-reactualisation.html

Partager l'article