Ordre des Infirmières

Elections à l’Ordre : Infirmières, votez pour vous !!

Communiqué de presse du principal syndicat des infirmières libérales, la FNI (17 avril 2008).

25 novembre 2008

Encore une semaine pour voter !

La Fédération Nationale des Infirmiers regrette la vision partisane et caricaturale développée par l’intersyndicale de circonstance mise en place par les syndicats SUD santé, CFDT, FO et CGT afin de saboter les élections à l’Ordre infirmier.

Les missions de l’Ordre ne se réduisent pas à établir les règles déontologiques de la profession et à sanctionner les professionnels qui les enfreindraient.

L’Ordre permettra à la profession de disposer d’une instance indépendante puisque financée par les seules cotisations des professionnels. L’Ordre sera le garant du champ de compétences des infirmières et infirmiers et garantira donc à l’usager une même qualité et sécurité de soins indépendamment du type d’exercice de l’infirmière.

Notre profession fait actuellement l’objet d’une « ré-ingénérie » pensée et orchestrée par le ministère de la Santé, qui, sous couvert de modernisation de la profession, va déréglementer les actes infirmiers protégés jusqu’alors par un décret de compétence.

Cette déréglementation correspond à une déqualification et permettra à terme la réalisation d’actes infirmiers par du personnel moins qualifié. L’objectif poursuivi par la Direction de l’Hospitalisation et de l’Organisation des Soins (DHOS) est de pallier au manque d’attractivité du métier par des mesures tirant la profession vers le bas.

Lutter contre l’Ordre infirmier, c’est accepter de fait cette déréglementation promise et priver la profession du poids politique qui lui fait défaut pour défendre son champ de compétence.

La Fédération Nationale des Infirmiers milite pour un renforcement de l’attractivité du métier au sein des établissements hospitaliers publics et ailleurs par une valorisation de la profession.

Elle s’oppose à une vision réductrice sur les enjeux de la mise en place de l’Ordre infirmier motivée par la simple défense de petites prérogatives locales. Il est encore temps de sortir d’une opposition stérile entre syndicats et Ordre, leurs missions respectives sont parfaitement complémentaires : les syndicats la défense du travail, l’Ordre la défense du métier au service de l’usager.

Toutes les grandes centrales syndicales ont été auditionnées avant et après le passage de la Loi créant l’Ordre Infirmier, il est inexact de dénoncer l’absence de concertation dans ce dossier.

Comment faire pour voter ?

Le 21 mars 2008, le Ministère a envoyé un second courrier à votre adresse professionnelle, avec votre mot de passe personnel pour voter. Du 9 au 24 avril 2008 (jusqu’à midi) vous pourrez vous connecter de n’importe quel ordinateur (personnel, professionnel, cyber café) sur le site de vote : https://election-ordre-infirmier.fr

Attention, pour des raisons de sécurité, vous ne pouvez pas accèder directement à ce site sécurisé par un moteur de recherche.

Que faire si vous n’avez pas reçu votre code de vote ?

Premièrement, contacter votre DDASS pour vérifier votre inscription sur la liste électorale, et faire rectifier votre adresse professionnelle si nécessaire. Si vous êtes bien enregistré, et que vous êtes dans un établissement hospitalier, le courrier peut être resté bloqué au niveau du vaguemestre, de la direction, ou du service de "paie-gestion".

Deuxièmement, du 9 au 24 avril 2008, entre 8h et 18h, vous pourrez contacter le centre d’appel dédié aux élections, au 01.70.95.51.35, pour tout problème technique. En particulier, si votre code ne vous est pas parvenu, après que l’on ait contrôlé votre identité, un nouveau code pourra être édité (ce qui entraînera l’annulation automatique du précédent) et envoyé à l’adresse de votre choix.

Au-delà des missions attribuées à l’Ordre des Infirmières, de part son influence, il va permettre de faire entendre la profession sur l’indispensable création d’une filière universitaire en soins infirmiers, et la reconnaissance bac + 3 de notre diplôme. Au moment où vont se décider la refonte de notre programme de formation, les transferts de compétences et la validation des acquis de l’expérience, la profession doit avoir un interlocuteur solide face au ministère.

Certains se demandent "à quoi peut servir un Ordre des Infirmières ?" Les trois dernières prises de position de nos collègues du Québec constituent une réponse :
- L’Ordre du Québec veut protéger de l’utilisation abusive des mesures de contention
- L’Ordre du Québec réclame la création d’une spécialité infirmière en soins psychiatriques
- L’Ordre du Québec réclame de meilleures conditions de travail

La création d’un ordre n’est pas une fin en soi. C’est l’instrument par lequel la profession pourra enfin s’affirmer.

Textes juridiques :
- lire la Loi n° 2006-1668 du 21 décembre 2006 portant création d’un ordre national des infirmiers
- lire les Décrets n° 2007-552 et 554 du 13 avril 2007 relatif aux modalités d’élection des conseils de l’ordre
- lire le Décret no 2007-1808 du 21 décembre 2007 relatif aux modifications dans les modalités d’élection des conseils de l’ordre des infirmiers
- lire l’Arrêté du 3 décembre 2007

La CFE-CGC est la seule confédération syndicale a soutenir la création d’un ordre infirmier (afin d’assurer la reconnaissance et la promotion de notre profession). Cette structure était réclamée par toutes les associations infirmières.

Voir la rubrique "ordre infirmier" du site, avec en particulier les articles :
- Un Ordre Infirmier pour être reconnus
- Un Ordre Infirmier pour construire l’identité infirmiére
- Elections des conseillers départementaux de l’ordre des infirmières
- Ordre infirmier : procédure électorale (Conseil départemental)
- Ordre infirmier : vérifiez en ligne votre inscription ADELI

Partager l'info



 


toute l’Actualité