Formation et développement professionnel continu (DPC)

Méthodes et modalités de DPC Développement professionnel continu

Méthodes validées par la HAS Haute Autorité de Santé (19 décembre 2012) après avis des commissions scientifiques

29 septembre 2013

Le professionnel de santé satisfait à son obligation de DPC dés lors qu’il participe, au cours de chaque année civile, à un programme de DPC collectif annuel ou pluriannuel .

Ce programme de DPC doit :
- être conforme à une orientation nationale ou à une orientation régionale de DPC ;
- comporter une des méthodes et des modalités validées par la HAS après avis de la commission scientifique du HCPP 5Haut Conseil des Professions Paramédicales) ces méthodes et modalités précisent les conditions qui permettent d’apprécier la participation effective, en tant que participant ou en tant que formateur, à un programme de DPC ;
- être mis en oeuvre par un organisme de DPC enregistré et évalué positivement par la CS du HCPP

Un programme collectif de DPC se conçoit comme une démarche continue d’amélioration de la qualité et de la sécurité des soins qui permet de satisfaire l’obligation individuelle des professionnels de santé qui y participent.

Ce programme a vocation à s’inscrire dans une démarche pluriannuelle (appelée aussi « parcours de DPC ») cohérente au regard des besoins des patients et des professionnels et de leur mode d’exercice.

Les conditions qui permettent d’apprécier la participation effective d’un professionnel à un programme de DPC sont les suivantes :

Un programme de DPC associe deux activités :

1) l’analyse des pratiques professionnelles, lors d’une activité explicite qui comporte :
- un temps dédié ;
- un référentiel d’analyse reposant sur des références actualisées (scientifiques, réglementaires, organisationnelles, éthiques, consensus d’experts …) ;
- une analyse critique et constructive des pratiques réalisées, par rapport à la pratique attendue ;
- des objectifs et des actions d’amélioration ;
- un suivi de ces actions et une restitution des résultats aux professionnels.

2) l’acquisition/perfectionnement des connaissances/compétences, lors d’une activité explicite qui comporte :
- un temps dédié ;
- des objectifs pédagogiques ;
- des supports pédagogiques reposant sur des références actualisées (scientifiques, réglementaires, éthiques, organisationnelles, consensus d’experts…) ;
- une évaluation, notamment de l’acquisition des connaissances, et une restitution des résultats aux professionnels.

Ces deux activités, sont articulées entre elles, sans ordre prédéfini et sont planifiées.

Ces deux activités prévoient
- un temps d’échange entre les participants au programme et concernant leurs pratiques (difficultés rencontrées, modalités de prise en charge, résultats obtenus …) ;
- que l’indépendance de toute influence, notamment à l’égard des entreprises fabriquant ou distribuant des produits de santé, est garantie (art. 4021-25 du décret 2011-2113 du 30 décembre 2011 relatif à l’OGDPC).
- la confidentialité des données personnelles des professionnels de santé, celles relatives à leurs pratiques et celles des patients est garantie.

La traçabilité de l’engagement des professionnels

Il est demandé à chaque professionnel de santé :

1) de décrire son implication dans le programme de DPC en renseignant chaque année un bilan individuel d’activité. Celui-ci comprend au minimum :
- les besoins identifiés par le professionnel,
- le programme suivi,
- les actions d’améliorations mises en oeuvre.

2) et de pouvoir justifier les actions entreprises en conservant tous les documents susceptibles de lui être demandés. Il s’agit par exemple : d’attestation de présence à une activité, de compte-rendu de réunion, de résultats d’évaluation, de fiche de suivi d’actions.

Pour plus de détails :
- Comment valider son obligation annuelle de DPC ?http://www.syndicat-infirmier.com/C...
- mode d’emploi du DPChttp://www.syndicat-infirmier.com/D...
- DPC : orientations nationales du développement professionnel continu http://www.syndicat-infirmier.com/D...
- DPC : modèle d’attestation de développement professionnel continu http://www.syndicat-infirmier.com/D...
- Méthodes et modalités de DPC http://www.syndicat-infirmier.com/M...

LISTE DES MÉTHODES UTILISABLES DANS LE CADRE DU DPC

En groupe
- formation présentielle (congrès scientifique, séminaire, colloque, journée, atelier, formation interactive, formation universitaire …)
- revue bibliographique et analyse d’articles

Individuelle
- formation à distance (e-learning, supports écrits et numériques …)
- formations diplômantes ou certifiantes

Gestion des risques
- revue de mortalité et de morbidité (RMM), Comité de retour d’expérience (CREX), Revue des erreurs médicamenteuses (REMED)
- analyse a priori des risques (analyse de processus, Analyse des modes de défaillances et de leurs effets : AMDE…)

Revue de dossiers et analyse de cas
- groupe d’analyse de pratiques, staff des équipes médico-soignantes ou médicotechniques, pratiques réflexives sur situations réelles
- réunions de concertation pluridisciplinaire
- revue de pertinence

Indicateurs
- suivi d’indicateurs
- registres, observatoire, base de données
- audit clinique

Analyse des parcours de soins
- chemin clinique
- patients traceurs (en développement)

Analyse de parcours professionnel : bilan de compétences

Source : https://www.ogdpc.fr/public/medias/...

Document(s) joint(s) à l'article

DPC questions réponses (398.5 ko)

Partager l'info



 


toute l’Actualité