H1N1 : Une femme vaccinée perd son bébé

20 novembre 2009

Article paru le 20.11.09 dans le journal 20 minutes : http://www.20minutes.fr/article/364810/France-Une-femme-vaccinee-perd-son-bebe.php

Principe de précaution à deux vitesses. L’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) a annoncé hier qu’une femme enceinte de huit mois et demi a perdu son bébé deux jours après s’être fait vacciner contre la grippe A(H1N1). Des examens complémentaires sont en cours, a indiqué le directeur général de l’Agence, Jean Marimbert, rappelant qu’il y a chaque année plus de 3 000 morts in utero et que 30 % des cas restent inexpliqués.

Le problème, c’est que cette femme, une professionnelle de santé, a reçu une dose de vaccin avec adjuvant, contrairement aux recommandations. Les effets de ces substances sur les femmes enceintes et les enfants en bas âge étant inconnus, les autorités ont en effet décidé d’appliquer le principe de précaution. La vaccination de cette population ne commence d’ailleurs qu’aujourd’hui, avec un vaccin sans adjuvant.

D’où l’étonnement de Thierry Amouroux, du Syndicat national des professionnels infirmiers (SNPI). « Elle n’aurait jamais dû être vaccinée, c’est totalement contraire aux instructions qui ont été diffusées. En plus, le vaccin sans adjuvant vient d’arriver. » Une analyse partagée par Patrick Pelloux, de l’Association des médecins urgentistes de France, qui demande au directeur de la Santé Didier Houssin de « s’expliquer » et qui dénonce également « la forte pression à laquelle sont soumis les personnels des hôpitaux. On veut les vacciner à tout prix. »

Du côté de l’Afssaps, on rappelle que « rien n’empêche une femme enceinte de se faire vacciner avec un vaccin adjuvanté. C’est d’ailleurs le cas en Suède, note Fabienne Bartoli, adjointe au directeur général de l’Agence. On applique un principe de précaution mais un médecin a pu décider si, au vu des risques, il était préférable de vacciner sans attendre qu’un vaccin sans adjuvant soit disponible. » W

Charlotte Mannevy

Article paru le 20.11.09 dans le journal 20 minutes : http://www.20minutes.fr/article/364810/France-Une-femme-vaccinee-perd-son-bebe.php

Voir aussi :
- http://www.lejdd.fr/Societe/Sante/Actualite/Grippe-A-Place-aux-futures-meres-151888/

Plus de détails :
- Vaccination H1N1 des enfants d’âge scolaire
- Grippe H1N1 : situation au 24 novembre 2009
- Allergies "graves" au vaccin H1N1 de GSK au Canada
- Grippe H1N1 : Une femme vaccinée perd son bébé
- Vaccin H1N1 sans adjuvant Panenza disponible
- H1N1 : 91 effets indésirables sur 100.000 vaccinations
- Vaccination H1N1 : les soignants en otages
- Guillain-Barré signalé en France après une vaccination H1N1
- Centres de vaccination H1N1 : victoire infirmière !
- Vaccin H1N1 sans adjuvant réservé à l’élite en Allemagne !
- Vaccin H1N1 : où est la notice ?
- H1N1 : immunité juridique des laboratoires !
- Grippe H1N1 : questions réponses
- Grippe H1N1 : halte à la désinformation !
- Vaccin H1N1 : Résultats de la consultation auprès des infirmières de France
- Grippe H1N1 : ce qu’il faut savoir !
- Vaccin H1N1 : la circulaire Hortefeux est inacceptable !
- Mon employeur peut-il m’obliger à me vacciner contre la grippe H1N1 ?
- Vaccination H1N1 : "consentement éclairé" indispensable !
- Vaccination H1N1 : méfiance des infirmières
- Vaccination antigrippale par les IDE sans prescription médicale
- Vaccination H1N1 : refus des infirmières anglaises

Partager l'article